UN CONCEPT GAGNANT

Le restaurant préféré des habitants de la ville, le Piccadilly Bistro, gagne le gros lot

UN CONCEPT GAGNANT

« UN CADEAU DU CIEL »

Tracy Brandsma ne participe jamais à des concours. Mais un de ses clients l’a identiquetée dans une promotion en ligne pour le concours du printemps du Service alimentaire de Kraft Heinz. Sur un coup de tête, elle a cliqué dessus. « Quand j’ai reçu l’appel m’annonçant que j’avais gagné le prix – que j’avais gagné 10 000 $ – je me suis immobilisée. C’était comme un cadeau tombé du ciel », explique Brandsma, chef-propriétaire du Piccadilly Bistro, un restaurant qui sert une cuisine classique et décontractée dans un endroit pittoresque de Nanaimo, en Colombie-Britannique.

Comme de nombreux restaurateurs indépendants, Brandsma a été durement touchée par la pandémie. « Nous avons choisi de fermer avant le décret parce que nous avons des employés qui ont des problèmes de santé. Je suis moi-même atteinte d’une grave maladie pulmonaire, la BPCO », dit-elle. Le Piccadilly Bistro a été fermé pendant trois mois. N’étant pas le genre d’endroit à proposer des plats à emporter, Brandsma a trouvé d’autres moyens de tenir le coup jusqu’à ce que les choses se normalisent. « J’ai vidé mon compte bancaire pour pouvoir payer mes employés et mes dépenses. Et puis j’ai commencé à vendre des biscuits au sucre pour voir si je pouvais payer le loyer », dit-elle.

Nanaimo s’est ralliée à Brandsma, au personnel du restaurant et à leur bistro local préféré. Elle a vendu plus de 4 000 biscuits en l’espace de trois mois. « Mes clients ont vraiment été à la hauteur du défi. Ils voulaient nous soutenir en achetant des bons-cadeaux lorsque nous étions fermés, mais je ne voulais pas les vendre – je ne voulais pas qu’ils perdent leur argent si nous ne réussissions pas », dit-elle.

« Nous avons reconstruit notre entreprise un biscuit au sucre à la fois. »

Le mois précédant la découverte par Brandsma qu’elle avait gagné le concours du Service alimentaire Kraft Heinz, les trois frigos du restaurant sont tombés en panne. « Nous étions déjà confrontés à tant de défis. Le problème d’équipement a été un autre coup dur. Et puis Kraft Heinz a téléphoné ! C’est pourquoi je dis que cet argent est un cadeau du ciel. »

Outre les besoins immédiats, Brandsma prévoit de placer la majeure partie des 10 000 $ dans une épargne. « Si les choses se compliquent à nouveau, la somme sera là pour m’assurer que mon personnel va bien », dit-elle.

LE SECRET DU SUCCÈS

Il est facile de comprendre pourquoi Brandsma est une figure bien aimée de sa communauté locale. Elle fait preuve d’une grande générosité d’esprit et d’attention envers le personnel et les invités. Mais dans le secteur du Service alimentaire, cela ne va pas plus loin. Les gens du coin affluent au Piccadilly Bistro parce que la nourriture y est délicieuse, réconfortante et familière. Les portions sont également généreuses.

« Nous sommes un petit endroit décontracté. La seule chose chic à Piccadilly, c’est notre porcelaine », dit-elle. Le plat signature sont des chapeaux de champignon, servi avec du pain au fromage à l’ail. « Nous remplissons les champignons de Paris d’un mélange de fruits de mer rendu crémeux avec du fromage à la crème Philadelphia, puis nous ajoutons des crevettes d’eau froide canadiennes et des pétoncles de l’Atlantique, puis encore de ce mélange crémeux de fruits de mer. On termine avec de la mozzarella et on cuit les champignons au four jusqu’à ce qu’ils soient brun doré. »

Brandsma utilise également le fromage à la crème Philadelphia dans ses sandwichs au concombre, servis au thé d’après-midi, et dans ses gâteaux au fromage sans cuisson, qui vont des myrtilles et mûres fraîches aux mandarines et au triple sec. « J’utilise toujours le fromage Philadelphia parce qu’il donne la bonne texture, que ce soit dans des applications cuites ou crues. Il est beaucoup plus épais et meilleur, et j’aime son goût », dit-elle.